marketing mobile vs desktop (ordinateur)

Le boom connu par le secteur des téléphonies mobiles a conduit naturellement à la naissance d’une nouvelle forme de marketing : le mobile marketing. Si le mobile servait essentiellement à consulter ses emails, il est devenu un critère de référencement important pour les moteurs de recherche à tel point que les meilleurs outils desktop analyzer offrent à leurs clients des versions mobiles de leurs applications. Avant d’aborder les différences majeures de cette forme de marketing avec le traditionnel desktop, nous ferons une petite escale sur l’analyse des taux de conversion des deux stratégies.

Quelques informations sur le taux de conversion du mobile par rapport au Desktop

Bien que l’impact du Mobile marketing soit devenu incontournable aujourd’hui, le desktop marketing reste toujours le maître en matière de conversion des prospects en clients. Pour s’en rendre compte, il suffit de jeter un coup d’œil sur cette étude menée par ContentSquare. La plateforme d’analyse et d’optimisation de l’expérience utilisateur a diffusé des statistiques sur le comportement des mobinautes français. Cette étude a été réalisée à l’occasion des soldes d’été 2018 et les résultats collectés par leur Business Intelligence traduisent une hausse du trafic mobile de 5 %. Ce qui n’a pour autant pas occulté le taux de conversion du desktop marketing qui lui est toujours supérieur de 64 %. Un énorme fossé qu’on pourrait expliquer en avançant que les clients découvrent l’offre par le canal mobile, mais concrétisent leur achat sur desktop.

Si les utilisateurs préfèrent passer par un canal mobile pour les recherches, c’est sans doute en raison de la vitesse de chargement et de la facilité des clics offerte. Toutefois, dès qu’il s’agit de concrétisation, d’achat ou d’investissement, le canal desktop devient plus sécurisant. Cela dit, ces statistiques n’ont pas pour objectif de pousser davantage les entrepreneurs vers l’une de ces stratégies en particulier. Bien au contraire, il s’agit pour eux de Mettre en place une stratégie à deux volets dont le fonctionnement diffère selon que l’on soit en mobile ou en desktop.

Versions mobiles et versions Desktop : des stratégies publicitaires différentes

Ci-après, quelques différences majeures entre les stratégies mobiles et desktop à intégrer par les entreprises.

  • Quantité de contenu

Selon le type de plateforme sur lequel se trouve le prospect, la quantité de contenu ne doit pas être la même. La quantité qui peut sembler acceptable sur desktop pourrait s’avérer exacerbant sur un  appareil mobile. Les entreprises doivent donc travailler à offrir un contenu différent sur chaque plateforme. Aller a l’essentiel en mobile ou peut-être même scinder le contenu en plusieurs articles.

  • Qualité du contenu offert

Ce critère fait suite au précédent et s’inscrit dans la même perspective, offrir du contenu adapté à chaque utilisateur. Si les utilisateurs desktop sont assis devant leur ordinateur, ceux du mobile peuvent simultanément faire autre chose. Ils peuvent être en déplacement ou en train de mener autre activité, leur attention n’est donc pas chose acquise. C’est pourquoi il est conseillé de mettre en avant l’essentiel, offrir du Responsive and quickly visible content au mobinaute.

Le second critère de qualité est celui du SEO, la présence sur les moteurs de recherche. Pour plus d’efficience, les deux stratégies devraient se baser sur les mots-clés apparaissant le plus dans les recherches.

  • La question des priorités

Il s’agit ici des fameux « Call to action  » (CTA) en français « appels à l’action  » (ajouter au panier, s’inscrire sur la newsletter, etc.). Sur un desktop, vous pouvez en disposer plusieurs sur les pages selon votre convenance, mais sur un site mobile, il faudra les disposer verticalement, l’une à la suite de l’autre. Et surtout, par ordre de priorité pour le client.

  • Le format des images

C’est un facteur qui est souvent négligé par les entreprises dans le déploiement de leurs stratégies marketing multi-plateformes. Les images au format « Portrait » sont les plus adaptées pour un affichage mobile tandis que le mode « paysage » est recommandé pour le format desktop. C’est un facteur qui influe sur le retour d’investissement. N’existe-t-il pas un dicton qui dit que « La première impression est toujours la bonne » ?

  • Mobile et Desktop, ce que représentent ces appareils pour les internautes

Posez la question à un internaute de savoir, comment il utilise ces deux appareils. Il vous répondra d’abord qu’il a son téléphone sur lui tout temps, mais qu’il ne lui sert que pour les recherches superficielles. Dès qu’il a un travail plus approfondi à faire, il se tournera plutôt vers son ordinateur. À cet effet, toute bonne stratégie marketing serait d’utiliser le mobile comme une accroche ou canal d’envoi de Notifications push pour les offres. Et, de réserver la découverte proprement dite au desktop.

  • De l’illustration à la place des mots

On ne cesse de le rappeler, les images parlent bien plus que les mots et constituent un gain de temps pour l’internaute. En quelques coups d’œil, il a l’information désirée et sait ce qu’il lui reste à faire. Si ce conseil était une recommandation pour les stratégies desktop, il est devenu une obligation pour les stratégies d’applications mobiles. En mobile, les images se chargent de passer l’information et les boutons CTA poussent l’utilisateur à l’action.

  • Publicités sur les Médias sociaux

Quelle que soit la nature de la publication, elle se doit d’être convaincante en peu de mots ou de minutes. Ce conseil est encore plus important lorsqu’il s’agit des vidéos. La publicité mobile doit être convaincante même sans le son. En effet, chez la plupart des internautes, le média social s’utilise en mobile et pas sur desktop. Puisque vous n’avez pas idée des conditions dans lesquelles votre vidéo sera visualisée, il faudrait parer à toutes les éventualités. Pensez à employer des sous-titres par exemple.

  • Analyse des retours sur investissement

Comme nous avons pu le voir dans la première partie de cet article, les ventes se matérialisent le plus souvent sur desktop. Le responsable marketing peut de ce fait croire à un échec de la stratégie marketing mobile. Alors qu’en réalité, c’est le canal mobile qui a réalisé tout le Parcours d achat. Il faut de ce fait analyser le retour sur investissement par rapport à l’ensemble des moyens déployés aussi bien en Mobile phone qu’en desktop.

  • Expérience utilisateur (UX/UI)

On ne pouvait pas l’occulter. Il ne s’agit pas uniquement de créer des interfaces conviviales, il s’agit aussi de tenir compte du User experience. C’est un facteur très important de la rentabilité des investissements. Et, il est spécifique à chaque plateforme. La stratégie UX/UI sera différente selon que l’on soit sur un desktop ou en mobile.

1 CommentClose Comments

1 Comment

Comments are closed.

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

[mc4wp_form id= »517″]

We Promise Not to Send Spam:)